L'importance de l'entraînement de la motricité fine chez l'enfant

Notre quotidien d'adultes est rempli de petits mouvements qui nous paraissent simples, mais qui sont en réalité d'une grande précision. S'habiller, boutonner un vêtement, fermer une braguette, transvaser de l'eau dans une gourde pour préparer son repas du midi... Toutes les actions que je viens de citer sont impliquées par des mouvements qui nous paraissent aujourd'hui totalement banaux. Pourtant, cela n'a pas toujours été le cas ! Derrière cette idée se cache une notion : celle de la motricité fine que je vous propose d'aborder plus en détail.

Qu'est-ce que la motricité fine et pourquoi est-elle si importante ?

La motricité fine est le résultat de l'utilisation de petits muscles présents dans nos mains, nos doigts, nos poignets, mais également nos pieds. C'est elle qui permet la réalisation de mouvements précis, elle est notamment à l'action lorsque l'on écrit, dessine, que l'on fait ses lacets, etc. Elle nécessite une parfaite coordination entre la main et les yeux ainsi qu'une grande dextérité. Elle s'acquiert dès la naissance et se perfectionne environ jusqu'aux 6 ans de l'enfant, mais son développement est perpétuel.

Même adulte, nous continuons de développer nos capacités motrices au travers différentes activités comme le bricolage par exemple.

Pour revenir à la période qui nous intéresse, celle de la petite enfance. Il est important de savoir que la préhension, c'est-à-dire le fait d'attraper des objets avec ses mains, fait partie des premières aptitudes à se développer. Si celle-ci est d'abord de l'ordre du réflexe, elle devient volontaire vers les 5 mois de bébé. La motricité fine est alors à l'œuvre et ne demande qu'à s'entraîner ! Mais comment aider bébé à perfectionner sa motricité fine ?

Tout simplement par le jeu et la répétition d'actions ou de mouvements que bébé peut faire dans son quotidien.

4 idées de jeu à faire à la maison pour entraîner la motricité fine de bébé

Dans cette section, vous trouverez 4 idées pour développer la motricité fine, bien entendu il en existe beaucoup, la liste n'est donc pas exhaustive. Peut-être l'occasion de créer un nouvel article de blog ?

La balle de préhension / Montessori pour les bébés à partir de 4 mois

Idéale à partir de 4 mois, cette balle est conçue pour permettre à bébé de la saisir facilement grâce à ses 23 coussinets. Elle roule peu et incite bébé à se retourner pour ramper vers la balle. Véritable entraînement pour bébé sous forme de jeu, elle permet à bébé de rendre sa préhension plus précise et sûre tout en introduisant les bases des relations "cause à effet". Vous cherchez une balle de préhension ? Nous vous conseillons ce modèle qui présente l'avantage d'avoir un grelot à l'intérieur ! Coup de cœur garanti.

S'entraîner à faire ses lacets pour les plus grands

Faire ses lacets, c'est le casse-tête des plus jeunes. Il faut à la fois arriver à saisir avec précision de fins lacets, mais en plus de cela, il faut parvenir à réaliser un mouvement très précis dans l'espace pour réussir sa boucle. Pouvoir s'entraîner à reproduire ce mouvement, sur la chaussure non portée puis sur soi, est un très bon exercice pour développer la motricité fine.

Pour rendre celui plus ludique, nous avons découvert ce jouet de laçage, hyper sympa avec des roulettes et qui présente l'avantage de pouvoir entraîner le poignet grâce à son aiguille en bois et ses trous.

Le saviez-vous ?

Les mouvements de couture sont parfaits pour entraîner le poignet et rendre l'apprentissage de l'écriture plus simple !

Le Busy Board : le jouet parfait pour accompagner bébé de 6 mois à 3 ans, voire 6 ans

On en entend beaucoup parler en ce moment, le Busy Board est pourtant bien plus qu'un phénomène de mode puisque cette planche d'activités est un véritable tableau de dextérité qui permet d'accompagner bébé dans le développement de sa motricité fine, et cela, dès ses 6 mois, à condition de bien le choisir ! Pour cela, je vous renvoie à notre précédent article qui vous aidera à trouver le Busy Board parfait !

Le Busy Board a l'avantage de proposer un large panel d'activités à votre enfant en lui laissant la possibilité de s'exercer à la réalisation de mouvements précis de manière répétée.

Le Busy Board est parfait pour assouvir la curiosité de bébé dans sa quête de développement de compétences, le tout en toute sécurité !

C'est le jouet dont il ne se lassera pas.

La cuisine pour passer un bon moment en famille

On retrouve dans la cuisine énormément de mouvements qui entraînent la motricité fine : la découpe, l'épluchage, le transvasement, casser des œufs, etc. Passer un moment en famille en encadrant son enfant dans la manipulation des différents ustensiles est un moyen ludique d'aider son enfant dans le développement de sa motricité fine. Cerise sur le gâteau (c'est le cas de le dire), c'est également un moyen d'apprendre à son enfant les différents fruits et légumes, et de pourquoi pas créer une future vocation !

Et voilà, vous êtes désormais incollables en matière de motricité fine !